TO BE or NOT TO BE POSITIF ?

Projet ACE

La Direction va présenter son projet officiellement au CE mercredi 13 juin 2018. Dès à présent, nous savons que l’impact sur les salariés va être incomparable à toutes les réorganisations connues (fermeture de sites, grandes mobilités, changement d’emploi…). Sachez que nous sommes vigilants et que nous alertons la Direction sur le sujet. Nous reviendrons très vite vers vous pour une communication plus complète.

TO BE or NOT TO BE POSITIF ?

Ristourne GAZ

Notre Direction a décidé, sans vous demander votre avis, l’arrêt de la remise de 40 % sur votre facture Gaz Naturel en invoquant, au départ, plusieurs items, notamment :

  • Le contrat avec Engie est compliqué, coûteux en gestion, et donner de l’argent à Engie ne plait pas à la Direction ;
  • L’obligation de choisir un contrat au tarif régulé n’est pas normale.

La Direction s’était engagée à négocier un système de substitution avec indemnisation sur trois ans, ceci dans un accord dit à l’époque : « BE POSITIF ».

 Chez TIGF :

Cette ristourne historique, concernait environ 180 Actifs. Beaucoup d’entre vous avaient choisi votre système de chauffage/production d’eau chaude pour votre logement en fonction de cet avantage. Le sentiment d’appartenance à « la famille du gaz » vous a conforté dans ce choix. Cela représentait une moyenne de 500 € par bénéficiaire, cet avantage était avancé par les RH lors des recrutements.

 Chez TEREGA demain :

La Direction et certaines organisations syndicales se sont entendues pour vos nouveaux droits, à savoir :

  • Pour un abonnement « gaz vert » : plafonné à 280 € bruts/an ;
  • Pour tout autre abonnement gaz (y compris gaz propane) : plafonné à 220 euros bruts/an.

Pas de compensation pour les gens lésés, pas de participation sur les consommations, et….c’est tout !

Vous avez été près de 300 personnes à répondre au sondage organisé par la CGT et le SICTAME, et 250 personnes nous ont demandé de défendre cet avantage ! Sachez que nous avons proposé moult dispositifs afin d’éliminer les points bloquants annoncés par notre Direction, facturation via Concur, obligation abonnement gaz vert, nous étions même prêts à un plafonnement de cet avantage….mais pas à 280 € bruts ! Nous avions demandé la possibilité pour des habitations dotées de chauffage collectif gaz de pouvoir bénéficier d’un avantage….tant pis pour eux…

Bien sûr nous sommes contents pour les quelques utilisateurs de gaz propane.

La CGT dénonce ce simulacre de négociation qui a comme conséquence, une perte de pouvoir d’achat pour de nombreux collaborateurs, et surtout, LA PERTE D’UN AVANTAGE, QUEL SERA LE SUIVANT ? ? ?

TO BE OR NOT TO BE POSITIF ?

Développement Durable

Même si le nouveau dispositif développement durable ajoute de nombreuses possibilités en terme de prise en charge de travaux et de matériel, nous regrettons que l’enveloppe de 2000 € bruts/an passe à 2060 € bruts/tous les deux ans. La CGT aurait pu signer cet accord mais….

La Direction, qui avait initialement proposé deux accords distincts (ristourne gaz et DDurable), a retourné sa veste et a regroupé ce nouvel accord avec celui qui entérine la fin de la ristourne gaz, comment signer cela ?

La CGT dénonce cette prise d’otage. La CGT a toujours œuvré pour que cet accord Développement Durable existe et se développe. Nous avons demandé la dissociation des accords….fin de non-recevoir… Comment accepter cela ? ? ? ? Le dialogue social en prend un coup !

TO BE OR NOT TO BE POSITIF ?

Intéressement

La négociation sur l’intéressement a été annoncée par la Direction comme devant être : « un intéressement ATTRACTIF ».

Au final, la Direction a réussi à lancer l’individualisation de la prime, en la rendant différente selon le service où l’on se trouve. Comme si les systèmes de bonus, de primes ne suffisaient pas, comme si nous ne travaillions pas ensemble pour la réussite de TEREGA. Pour La CGT, ces valeurs d’individualisation ne sont pas compatibles avec le partage équitable des fruits de tous.

D’autre part, nous ne partageons pas la vision du nouveau système de calcul de l’intéressement qui, à notre sens, est bien moins avantageux que l’ancien, surtout avec la baisse prévue des revenus de TEREGA.

La CGT n’a pas signé cet accord qui promet la division entre gens et services, la baisse de la prime ou sa limitation.

TO BE OR NOT TO BE POSITIF ?

Gestion RH et Qualité de vie au travail 

Comme vous le remarquez autour de vous, une nette dégradation de l’environnement social frappe TEREGA :

  • Des licenciements sans reclassement possible suite à des problèmes liés autant à la Direction qu’au salarié ;
  • De plus en plus de ruptures conventionnelles qui cachent souvent un mal être grandissant au travail ;
  • Des réorganisations faites dans la douleur ;
  • Des alertes de plus en plus importantes de salariés confiées aux organisations syndicales, médecine du travail, assistante sociale.

Nous vivons une période grandissante de régressions sociales et d’incertitudes en lien avec une gestion autoritaire de la part de notre Direction.

Ensemble, protégeons nos acquis nos emplois et notre SANTE !

Avant que la tragédie ne s’installe, réfléchissez bien à la question posée :

TO BE OR NOT TO BE POSITIF ?

N’hésitez pas à contacter vos délégués et élus CGT qui sont là pour vous accompagner.

Téléchargez notre tract ici

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *